cover

QU'EST-CE QU'UN CIRCUIT COURT ET POURQUOI LE PRIVILÉGIER ?

QU'EST-CE QU'UN CIRCUIT COURT ET POURQUOI LE PRIVILÉGIER ?

Le circuit court, désigné initialement pour les produits agricoles, consiste à réduire son périmètre d'achat et de consommation pour privilégier, au maximum, un intermédiaire unique. On parle de circuit court lorsque le consommateur achète ses produits de manière directe auprès du producteur sans intermédiaire ou de manière indirecte, comportant un intermédiaire maximum.

Les circuits courts sont de plus en plus sollicités par les consommateurs, soucieux de manger local et frais sans faire trop de kilomètres. L'objectif ? Réduire au maximum les intermédiaires (donc les coûts) et s'intéresser davantage aux producteurs proches de chez eux.

Le circuit court : un réflexe adopté par de plus en plus de consommateurs

Pour mieux manger, connaître les producteurs de sa ville ou sensibiliser les enfants au bien manger, le circuit court est de plus en plus privilégié par les consommateurs français. Les locavores, ces consommateurs qui prônent une alimentation exclusivement locale, se multiplient comme des champignons... et c'est plutôt une bonne nouvelle pour notre santé comme pour l'ensemble des producteurs nationaux.

Miel de l'apiculteur, lait de la ferme, oeufs du poulailler, fruits et légumes du potager, viandes, poissons... la plupart des produits de consommation sont disponibles en circuits courts et ce, de manière directe comme indirecte.

Circuit court en vente directe : l'ensemble des produits que vous achetez directement du consommateur au producteur. La vente directe est devenue très populaire et consiste à proposer des produits vendus à la ferme, sur les marchés, à domicile, en cueillette, en épicerie associative ou à distance.

Circuit court en vente indirecte : avec un intermédiaire entre le consommateur et le producteur, les produits sont proposés par un commerçant, un restaurateur ou autres professionnels.

Les circuits courts sont de plus en plus sollicités par les consommateurs et ce, pour plusieurs raisons. La volonté de se rapprocher de son lieu d'habitation, préférer les producteurs locaux à la grande distribution, et le choix d'un certain "retour aux sources" en consommant également davantage de légumes anciens dits oubliés. 

@Wehrlinki

Pourquoi privilégier le circuit court au quotidien ?

Les circuits courts ont de nombreux avantages et conséquences sur le quotidien des consommateurs et des agriculteurs :

- Il renforce le lien entre consommateurs et producteurs : les consommateurs n'ont jamais été aussi proches de leurs voisins agriculteurs ! Avec eux, ils partagent valeurs et conseils autour de produits sains, frais et issus de l'agriculture bio pour la plupart.

- Il privilégie les produits français : faire ses courses dans une ferme près de la maison, sur un marché ou chez le producteur du coin signifie consommer local donc privilégier l'agriculture française à celles d 'autres pays voisins.

- Il permet aux consommateurs de faire des économies en consommant local : en réduisant les intermédiaires, les emballages et certains maillons de la chaîne de distribution, des économies se font ressentir auprès des consommateurs comme des producteurs.

- Grâce à lui, les agriculteurs n'ont pas d'intermédiaire et vendent au juste prix : sans intermédiaire, l'agriculteur fixe donc le juste prix, celui qui ne lui permettra de vendre à perte comme c'est souvent le cas lorsqu'ils vendent aux groupes de grande distribution pour être toujours plus compétitifs. Ainsi, ils gagnent plus en produisant mieux.

- Il respecte l'environnement : issus de l'agriculture bio ou dite raisonnée, les produits vendus en circuit court sont souvent dénués de pesticides et sont vendus avec moins d'emballage que dans d'autres magasins. De plus, il limite les déplacements. Le circuit court assure également une consommation responsable.

- Il permet aux exploitants français de se renouveler et de créer des emplois : les agriculteurs modifient leurs habitudes, se regroupent et créent de nouveaux canaux de vente.

- Il oblige les consommateurs à manger en fonction des saisons : privilégier le circuit court signifie consommer en fonction de que ce qu'offre la nature, sans la forcer. Finissons-en avec les tomates en plein mois de décembre !

- Il développe de nouveaux modèles de distribution : AMAP, marchés de producteurs, cueillette, livraison de paniers...

Les consommateurs ont un réel désir de mieux consommer, connaître la traçabilité de leurs produits et transmettre les valeurs du terroir à leurs enfants. Aujourd'hui, ces clients ont tendance à préférer les magasins à taille humaine quitte à avoir moins de choix dans les rayons. Le soutien de l'économie locale rentre évidemment également un critère essentiel dans l'utilisation des circuits courts et c'est une bonne chose pour nos agriculteurs !

Rechercher

Focus sur...

retrouvez-nous sur facebook

retrouvez-nous sur twitter