cover

2016 : LES LÉGUMINEUSES SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE !

2016 : LES LÉGUMINEUSES SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE !

Bonne nouvelle ! Depuis peu, les légumineuses - ou légumes secs - reviennent en force dans notre alimentation. Récemment, l’année 2016 a d’ailleurs été proclamée par l’Assemblée Générale des Nations Unies, l’année internationale des légumineuses !

En effet, riches en fibres, minéraux et vitamines, ces nouvelles stars végétales de l’agriculture ont plusieurs impacts positifs et possèdent d’importants apports nutritionnels. Sur notre santé d’une part, par l’apport de protéines végétales et de fibres réduisant, entre autres, les risques de cancer colorectal. Sur l’écologie ensuite, à travers la réduction de la consommation de viandes et leurs cultures respectueuses de l’environnement.

Les nombreux bienfaits des légumineuses

Les légumineuses se divisent en trois principales familles : les lentilles, les pois et les haricots verts. Présents dans les plantes à gousses, ces légumes secs possèdent de nombreux atouts pour l’agriculture mondiale ainsi que pour la santé des populations.

Côté culture, les légumineuses sont considérées comme un engrais vert dans la mesure où elles fertilisent naturellement les sols. De plus, elles nécessitent cinq à dix fois moins de terres en comparaison avec la culture des protéines animales.

Quant à la santé de chacun, les légumes secs apportent à l’organisme bon nombre de bienfaits et peuvent tout à fait être introduits dans l’alimentation quotidienne comme les pâtes, par exemple. Le fer, le magnésium, les vitamines ou encore les protéines : autant d’apports nutritionnels nécessaires à une alimentation saine et équilibrée. Complémentaires à celles des céréales pour un apport en acides aminés, les protéines végétales issues des légumineuses sont indispensables à l’organisme.

La quasi-totalité des légumes secs ne possèdent pas beaucoup de sucre et matières grasses et donc sont adaptés, grâce à un taux glycémique faible, aux régimes spécifiques imposés aux diabétiques et personnes en surpoids.

Les légumineuses, en quelques chiffres

Lentilles, haricots, pois chiches, fèves… ces aliments tombés longtemps dans l’oubli, reviennent plus que jamais sur le devant de la scène. Avec plus de 18.000 variétés existantes dans le monde dont 40 espèces différentes, les légumineuses constituent une source importante de protéines et d’acides aminés pour l’ensemble de la population. 

Hors soja, ce ne sont pas moins de 72.500.000 de tonnes de légumes secs produits annuellement sur le globe. Rien qu’en France, 100.000 tonnes de légumes secs, cultivés par 2000 producteurs, ont été vendus en 2014 et les français en consomment en moyenne plus d’un kilo par an.

Comme le démontre cette infographie de 2014 proposée par la Fédération Nationale des Légumes Secs, les préférences des français s’orientent davantage vers :

- les lentilles à 47 % (dont 53 % de lentilles vertes et 47 % de lentilles blondes, corail),

- les haricots à 34 % (dont 70 % d’haricots blancs),

- les pois chiches à hauteur de 11 %,

- les pois cassés pour 7 % d’entre eux et enfin,

- 1 % pour les fèves.

Les légumineuses consommées en France sont de grands classiques. Pour autant, il en existe de nombreuses autres variétés notamment les haricots tarbais, cocos, mungo ou azukis : ces derniers étant plébiscités surtout à l’étranger.

Rechercher

Focus sur...

retrouvez-nous sur facebook

retrouvez-nous sur twitter